PAJU - Palestiniens et Juifs Unis

Aller au contenu | Aller au menu | Aide - Accessibilité | Plan du site | English version

Palestiniens et Juifs Unis (PAJU) est une organisation des droits de la personne. Nous reconnaissons explicitement le droit du peuple palestinien à une existence nationale ainsi que le droit de ce peuple de vivre dans la sécurité. Nous sommes contre toutes violations des droits de l’Homme. Le PAJU a été fondé à Montréal par Bruce Katz, un juif canadien et par Rezeq Faraj un Canadien d’origine palestinienne. Bruce et Rezeq sont des amis depuis plus de 25 ans. Notre groupe est composé de juifs, de Palestiniens et d’autres Canadiens et Canadiennes de conscience. Nous travaillons ensemble pour la promotion de la paix au Moyen-Orient ainsi qu’à l’éducation du public concernant la question palestinienne.

Actualités...

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 831, 13 janvier 2017: Kerry affirme que déménager l’ambassade américaine entrainerait « une explosion dans la région »

S’exprimant devant CBS News, le secrétaire d’État américain sortant répète son insistance que son pays reste impliqué dans le processus de paix israélo-palestinien, dont le but doit rester deux États. Il met l’accent sur l’incongruité démographique avec l’idée d’un état juif unitaire et démocratique. Le plan du président élu Donald Trump de déménager l’ambassade nuirait aux accords de paix existants, prévient Kerry.

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 830, 6 janvier 2017: Israël, seul contre tous et contre lui-même

Le niveau d’hystérie atteint par les dirigeants israéliens, en réaction au vote de la résolution 2334 de l’ONU sur la colonisation de la Cisjordanie, en dit long sur le déni dans lequel l’État hébreu s’est enfermé. On ne peut pas dire qu’il a été pris par surprise. Voilà des années que la communauté internationale rappelle aux dirigeants israéliens les termes de la résolution 465 votée le 1er mars 1980 par le Conseil de sécurité des Nations unies.

Que disait celle-ci, il y a… près de trente-sept ans? Elle « déplorait vivement » qu’Israël « persiste et s’obstine » dans une politique « qui fait obstacle à l’instauration d’une paix d’ensemble juste et durable au Moyen-Orient » et demandait « au gouvernement et au peuple israéliens de démanteler les colonies de peuplement existantes et de cesser d’urgence d’établir, édifier et planifier des colonies de peuplement dans les territoires arabes occupés depuis 1967, y compris Jérusalem. »

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 829, 30 décembre 2016: L’ambassadeur israélien de Donald Trump est un défenseur radical des colonies

Donald Trump a nommé son ambassadeur en Israël, un avocat défenseur des colonies qui a décrit certains juifs américains comme étant pires que les gardiens des camps de concentration. David Friedman, un avocat des banques en faillite qui représentait le président élu dans la faillite de ses hôtels à Atlantic City, a servi dans l’équipe de Donald Trump sur le Moyen-Orient. Il a mis en place un certain nombre de positions radicales sur les relations israélo-palestiniennes, y compris l’opposition radicale à la solution des deux états et la défense de Jérusalem comme capitale d’Israël. Il a déclaré que le président Barack Obama était un antisémite et il a suggéré que les juifs américains qui s’opposent à l’occupation israélienne de la Cisjordanie sont pires que les prisonniers de l’époque nazie qui ont servi comme gardiens des camps de concentration.

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 828, 23 décembre 2016: 200 juristes européens soutiennent le mouvement BDS

C’est une mobilisation sans précédent en soutien au mouvement Boycott, Désengagement, Sanctions (BDS) qui a pris naissance le 10 décembre, à l’occasion de l’anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Quelque deux cents juristes de pays européens ont signé un texte s’élevant contre les tentatives de plus en plus fréquentes visant à faire taire le mouvement BDS. Les juristes signataires affirment leur volonté de « défendre les droits des Palestiniens en menant la campagne BDS ». Nous publions ci-dessous leur appel.


Un défenseur de la vérité, de la justice et de la démocratie

Nous savons maintenant que le SPVM a espionné les journalistes qui ont été “indisciplinés”, mettant leur nez là où le pouvoir ne veut pas qu’ils aillent. Bien sûr, c’est ce que les journalistes sont censés faire dans leur rôle de Tiers État, mais s’y intéresse-t-on vraiment? Le Washington Post a publié un article montrant que le gouvernement israélien du Likoud « utilisait Facebook pour suivre les activités et les écrits de certains journalistes qu’il perçoit comme antigouvernementaux...» https://www.washingtonpost.com/news/worldviews/wp/2016/11/06/israels-ruling-party-used-facebook-to-track-anti-government-journalists.

Reconnait-on le thème? On le devrait. Cela se passe dans le monde entier; le gouvernement Erdogan en Turquie en est un parfait exemple. La chasse aux journalistes constitue une attaque contre le processus démocratique, comme c’est le cas pour le SPVM (et le SCRS) qui espionne les journalistes qui tentent de faire leur travail.

Convocation à l’assemblée générale annuelle de PAJU, le 23 octobre 2016

Bonjour à toutes et tous,

Le dimanche 23 octobre prochain, PAJU tiendra son assemblée générale annuelle. La réunion aura lieu de 9 h à 15 h 30 dans les locaux de l’Association des travailleurs grecs, 5359, avenue du Parc.

Cette rencontre permettra de faire le point entre nous et de tracer les contours de nos interventions au cours de la saison militante 2014-2015. Un dîner solidaire sera servi.

De 9 h à 10 h : Inscriptions

Pause Dîner : de 11 h 30 à 13 h, concocté par notre Chef Cuisinier, Bill Sloan

Bruce Katz

Président de PAJU

La Ville de Montréal doit annuler sa mission économique en Israël

Montréal, le 26 septembre 2016

Le maire de Montréal, Denis Coderre, ainsi que le maire de Toronto, John Tory, seront en visite en Israël – et symboliquement en Cisjordanie – dans le cadre d’une mission économique du 13 novembre au 18 novembre 2016. Ce faisant, les maires de Montréal et de Toronto,et les groupes et les individus qui les accompagneront, dont la Chambre de commerce de Montréal métropolitain et le Centre de commerce mondial Montréal, se rendent complices du système institutionnalisé de ségrégation dont les Palestinien.ne.s vivant en Cisjordanie et à Gaza, ainsi que les Bédouins de la région du Néguev, sont victimes.

Non au commerce militaire avec Israël et avec l'Arabie Saoudite

Le Canada doit mettre un terme aux ententes commerciales militaires avec Israël et l'Arabie Saoudite.


Pourquoi un embargo militaire contre Israël est-il nécessaire?

Présentation par Bruce Katz, coprésident, Palestiniens et Juifs unis (PAJU)

FORUM SOCIAL MONDIAL MONTRÉAL

Atelier : Embargo militaire contre Israël

Université du Québec à Montréal

le 12 août 2016

Dans un article publié dans l’Electronic Intifada en 2006, Ilan Pappe appelle la politique israélienne sur la bande de Gaza un « génocide incrémental », ce qui fait tout simplement référence à la série d’attaques meurtrières sur Gaza, à chaque quelques années, comme la planification d’un lent, mais constant génocide visant à éliminer autant de la population palestinienne de Gaza que possible, dans un processus graduel. L’intention d’Israël est, et en effet a toujours été, de maintenir son contrôle sur les territoires palestiniens qu’il a expropriés illégalement tout en éliminant au maximum la population palestinienne par le nettoyage ethnique, l’étranglement économique et le terrorisme des colons en Cisjordanie, aidé et encouragé par l’armée israélienne, et la destruction massive et les tueries indiscriminées à Gaza résultant de l’usage disproportionné de la technologie militaire supérieure contre une population civile, ce dernier dépeint, par le biais du programme de Hasbara ou de la propagande bien conçue d’Israël, comme des terroristes. Israël, en dépit de son usage disproportionné de la force militaire, se présente comme la victime. Comme Ilan Pappe l’a fait remarquer, « Éliminer le plus grand nombre possible de Palestiniens dans toute la Palestine historique reste toujours la vision sioniste. C’est à Gaza que sa mise en œuvre prend sa forme la plus inhumaine. »

Boycottons Hummus Sabra


Une histoire de BDS victorieux : Naot ferme son magasin de chaussures rue Saint-Denis

Communiqué de presse

Montréal, 2 janvier 2015

En 2010, PAJU (Palestiniens et Juifs unis) lance sa campagne pour faire de la rue Saint-Denis à Montréal une zone libérée de l’apartheid. La campagne a débuté en ciblant les chaussures Beautyfeel (fabriquées en Israël) au magasin de chaussures Le Marcheur, bien que l’objectif ultime de la campagne ait été la boutique Naot, une société transnationale dans laquelle Disney est détenteur majoritaire d’actions par le biais des investissements Shamrock. Leur usine de production est sise dans la colonie illégale de Gush Etzion, près de Hébron.

La décision de commencer un piquetage devant la boutique Le Marcheur montrait que PAJU boycottait un produit israélien et que ce boycott n’avait rien d’antisémite, en dépit des commentaires provenant des cercles en soutien à l’occupation israélienne illégale des territoires palestiniens.

BOYCOTTONS SODASTREAM

MANIFESTATION

SAMEDI 19 AVRIL à 13H00

devant La Baie, 585 Ste-Catherine ouest

Organisée par la Coalition BDS-Québec

www.bdsquebec.ca

POURQUOI BOYCOTTER SODASTREAM ?

C'est un produit illégal, fabriqué dans une colonie juive illégale, sous une occupation illégale, mais distribuée quand même au Québec chez La Baie, Canadian Tire, Target, Bureau en Gros


Boycottons Indigo


Vigile chaque vendredi, de midi à 13h

Tous les vendredis, depuis plus de six ans, de midi à 13h, beau temps, mauvais temps, PAJU organise une vigile en protestation contre l'occupation et la colonisation de la Palestine par l'occupant israélien.

JOIGNEZ-VOUS À NOUS CHAQUE VENDREDI.

Quand : tous les vendredis de midi à 13h

: 529 rue Jarry Est, Montréal, Québec, H2P 1V4 (métro Jarry)

L'occupation et la colonisation doivent cesser !

  1. Retour en haut de page