PAJU - Palestiniens et Juifs Unis

Aller au contenu | Aller au menu | Aide - Accessibilité | Plan du site | English version

Palestiniens et Juifs Unis (PAJU) est une organisation des droits de la personne. Nous reconnaissons explicitement le droit du peuple palestinien à une existence nationale ainsi que le droit de ce peuple de vivre dans la sécurité. Nous sommes contre toutes violations des droits de l’Homme. Le PAJU a été fondé à Montréal par Bruce Katz, un juif canadien et par Rezeq Faraj un Canadien d’origine palestinienne. Bruce et Rezeq sont des amis depuis plus de 25 ans. Notre groupe est composé de juifs, de Palestiniens et d’autres Canadiens et Canadiennes de conscience. Nous travaillons ensemble pour la promotion de la paix au Moyen-Orient ainsi qu’à l’éducation du public concernant la question palestinienne.

Actualités...

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 802, 24 juin 2016: Le droit au boycott, 2e partie

Le mouvement international BDS a pour but de forcer Israël, comme il l’a fait pour l’Afrique du Sud du temps de l’apartheid, à respecter les lois internationales.

Ce mouvement est soutenu par les principaux syndicats, les églises, les partis politiques et il a forcé de grandes corporations, telles Veolia et Orange, à arrêter leur participation à la violation des droits humains en Israël.

En privant notre collègue Omar Barghouti du droit de voyager et en le menaçant de violences, Israël a montré jusqu’où il est prêt à aller pour arrêter la progression du mouvement non violent BDS pour la liberté, la justice et l’égalité.

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 801, 17 juin 2016: Le droit au boycott, 1re partie

Israël a officiellement refusé de renouveler les documents de voyage de Omar Barghouti, cofondateur du mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), ce qui correspond à une interdiction de voyager et une attaque contre les défenseurs des droits humains des Palestiniens.

Les mesures prises contre Omar sont éminemment politiques. Un représentant de Human Rights Watch a condamné cette mesure:

Justin doit dire non au commerce militaire avec des criminels de guerre de l'Arabie Saoudite et d'Israël

Vigile tous les vendredis, de midi à 13h

529 rue Jarry Est, Montréal, Quebec H2P 1V4

LE CANADA A ACHETÉ d’Israël LE SYSTÈME DE MISSILES antibalistiques IRON DOME et les drones assassins HERON et a sollicité une participation israélienne (ELISRA) dans la construction du navire de guerre classe Halifax. Plusieurs universités au Canada/Québec se transforment en labos de recherche militaire via le financement des universités israéliennes.

Le Cabinet de Sécurité nationale israélien, qui gouverne Israël en temps de guerre, c’est-à-dire depuis 1948, a aussi à sa charge la gestion de la Palestine occupée. Cette technologie lui sert à semer la terreur chez la population civile palestinienne pour leur imposer le vol de leur terre et eau par les colons illégaux.

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 800, 10 juin 2016: Le nombre d'enfants palestiniens dans les prisons monte en flèche

Israël s’est enfoncé un peu plus dans l’ignoble cette année : il a arrêté et emprisonné sa plus jeune détenue, Dima al-Wawi, âgée de 12 ans, la condamnant à près de cinq mois de prison.

Mais cette année, Israël a aussi atteint de nouveaux sommets, en incarcérant un bien plus grand nombre d’enfants palestiniens de 12 à 15 ans, rendant l’emprisonnement de Dima inquiétant non pas tant par sa nouveauté que par son extrême banalité. Fin décembre 2015, 116 enfants palestiniens de 12 à 15 ans étaient détenus en détention militaire israélienne, onze fois plus que l’année précédente.


« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 799, 3 juin 2016: La Mosqué al-Aqsa Mosque à l’Est al-Quds

La Mosqué al-Aqsa Mosque à l’Est al-Quds (Jerusalem) et les institutions qui y sont rattachées sont la scène d’attaques fréquentes d’extrémistes Juifs.

La directrice générale de l’Unesco Irina Bokova a appelé lundi les États membres de cette organisation de l’ONU à « procéder dans un esprit qui encourage le dialogue », après l’adoption d’une décision sur la vieille ville de Jérusalem très critiquée par Israël.»


« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 798, 27 mai 2016: Le boycott d’Israël n’est pas de l’antisémitisme

D’après Manuel Valls, « l’antisionisme est tout simplement le synonyme d’antisémitisme ». Il y a deux réponses possibles. La première, celle des dîners du Crif, repose sur deux assertions successives : l’État d’Israël parle au nom des Juifs du monde entier; par conséquent, être « antisioniste », critiquer la politique israélienne, c’est dénigrer non seulement le gouvernement israélien, mais la population du pays et l’ensemble de tous les Juifs — c’est de l’antisémitisme.Cette façon de voir occulte deux points essentiels : la grande majorité des Juifs vivent ailleurs qu’en Israël et parmi eux, nombreux sont ceux qui n’approuvent pas sa politique; d’autre part, critiquer un gouvernement ne signifie nullement que l’on accuse la population du pays. Non, condamner la politique coloniale d’Israël n’a rien à voir avec l’antisémitisme.

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 797, 20 mai 2016: Collaboration sioniste avec les Nazis*

Dans maints pays, les séquelles de ces évènements n’ont pas une influence déterminante sur les comportements politiques ou les agissements de la société.

L’historien Lenni Brenner suggère que ces séquelles ont plus d’importance pour l’État d’Israël.

Cette analyse contribuerait-elle à expliquer certains aspects de la politique israélienne?


Manif nocturne : 68e année de la catastrophe palestinienne (Nakba)

Samedi, 14 mai de 19h à minuit

Départ : station Métro Mont-Royal

Cette année marquera la 68e année de la catastrophe palestinienne (Nakba).

Nous, Palestiniens et juifs unis (PAJU), Tadamon et Solidarité pour les droits humains des Palestiniens et Palestiniennes - UQAM et U de M (SDHPP-UQAM et UdeM), invitons tous ceux et celles qui s’opposent à l’impérialisme, au colonialisme et aux fascismes modernes à se joindre à nous pour commémorer la Nakba et par le fait même la résistance palestinienne!



LA COLONISATION DES CONSCIENCES AMÉRICAINES

FILM EN SALLE DÈS LE 6 MAI 2016

États-Unis. 2016. Réal.: Loretta Alper & Jeremy Earp. 85 min.

Version originale anglaise avec sous-titres français

Narré par Roger Waters et présentant des témoignages d’observateurs majeurs du conflit israélo-palestinien, le film explore la manière dont les gouvernements israéliens et américains, ainsi que le puissant lobby pro-israélien, ont joint leurs forces, souvent pour des motifs différents, afin de façonner une couverture médiatique du conflit en faveur de l’État d’Israël.

http://www.cinemaduparc.com/prochainement.php?id=occupation#top

DES DÉBATS SERONT ORGANISÉS APRÈS LES SÉANCES


Dénonciation de la motion contre BDS

COMMUNIQUÉ, le 21 février 2016

PAJU - Palestiniens et Juifs unis dénonce avec fermeté ce que l’on juge être un acte d’extrême mauvaise foi de la part du Parti conservateur du Canada.

Sa motion attaquant le mouvement de Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre l’État d’Israël est un geste d’un cynisme déplorable dont l’un des objectifs est certes la tentative de remettre à l’avant-scène politique une formation politique désuet et moribonde laquelle fut rejetée massivement par l’électorat canadien lors des dernières élections fédérales.


Appel de la société civile québécoise

Il faut s’opposer à la motion conservatrice de criminaliser la critique citoyenne des politiques d’Israël envers le peuple palestinien.

Demain, le lundi 22 février, les députés de la Chambre des Communes voteront sur une motion conservatrice appelant à rejeter la campagne palestinienne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) et à condamner tout individu, groupe et organisation qui en fera la promotion. Une lettre signée par 74 organisations québécoises et canadiennes, dont la CSN, exprimant la nature de la ferme opposition à cette motion, a été envoyée aux député-es fédéraux, hier.


15e ANNIVERSAIRE DE VIGILES DE PAJU

SAMEDI, LE 20 FÉVRIER, PAJU INVITE TOUS CEUX ET CELLES QUI APPUIENT LA CAUSE PALESTINIENNE À SE JOINDRE À NOUS SUR LA LIGNE DE PIQUETAGE APPELANT AU BOYCOTT DE PRODUITS SABRA DEVANT LE

SUPERMARCHÉ MÉTRO,

3800 RUE ONTARIO EST

DE 13 h À 15 h.


PAJU condamne l'attaque contre une famile palestinienne et appelle à l'intensification de la campagne de boycott, désinvestissement et sanctions contre Israël

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Montréal, le 1er août 2015

Palestiniens et Juifs unis (PAJU) condamne une fois de plus un autre crime brutal commis contre une famille palestinienne par des colons juifs.

Cette fois il a eu lieu dans le village cisjordanien de Douma.

Elle a entrainé la mort d’un nourrisson âgé de dix-huit mois — brûlé vif – et des brûlures au troisième degré couvrant les corps de la mère, du père et du jeune frère de l’enfant qui tous sont dans un état critique.

PAJU offre ses plus sincères condoléances à la famille éprouvée.

Boycottons Hummus Sabra


Lettre demandant le boycott de produits chez Adonis

MARCHÉ ADONIS 2173, rue Ste-Catherine Ouest, Montréal, QC, CA.

Le 18 juin 2015

Cher M. Naaman Aboud,

Il est venu à notre attention, ainsi qu’à celle de certains membres de notre organisation qui magasinent chez Adonis, que vous vendez actuellement Sabra Hummus, un produit de la société israélienne, Strauss Group qui a « adopté » une brigade élite des forces armées israéliennes.

Le site web de la société se vantait jusqu’à récemment de fournir à la Brigade Golani une variété continue de produits alimentaires pour leurs formations ou missions, et de fournir des paquets de soins personnels pour chaque soldat. Le groupe Strauss a également dit qu’il donne des fonds servant à financer des activités culturelles et éducatives, comme de l’argent poche pour les soldats, de l’équipement sportif et récréatif, des forfaits de soins, et des livres et jeux pour le club des soldats.

Une histoire de BDS victorieux : Naot ferme son magasin de chaussures rue Saint-Denis

Communiqué de presse

Montréal, 2 janvier 2015

En 2010, PAJU (Palestiniens et Juifs unis) lance sa campagne pour faire de la rue Saint-Denis à Montréal une zone libérée de l’apartheid. La campagne a débuté en ciblant les chaussures Beautyfeel (fabriquées en Israël) au magasin de chaussures Le Marcheur, bien que l’objectif ultime de la campagne ait été la boutique Naot, une société transnationale dans laquelle Disney est détenteur majoritaire d’actions par le biais des investissements Shamrock. Leur usine de production est sise dans la colonie illégale de Gush Etzion, près de Hébron.

La décision de commencer un piquetage devant la boutique Le Marcheur montrait que PAJU boycottait un produit israélien et que ce boycott n’avait rien d’antisémite, en dépit des commentaires provenant des cercles en soutien à l’occupation israélienne illégale des territoires palestiniens.

BOYCOTTONS SODASTREAM

MANIFESTATION

SAMEDI 19 AVRIL à 13H00

devant La Baie, 585 Ste-Catherine ouest

Organisée par la Coalition BDS-Québec

www.bdsquebec.ca

POURQUOI BOYCOTTER SODASTREAM ?

C'est un produit illégal, fabriqué dans une colonie juive illégale, sous une occupation illégale, mais distribuée quand même au Québec chez La Baie, Canadian Tire, Target, Bureau en Gros


Boycottons Indigo


Vigile chaque vendredi, de midi à 13h

Tous les vendredis, depuis plus de six ans, de midi à 13h, beau temps, mauvais temps, PAJU organise une vigile en protestation contre l'occupation et la colonisation de la Palestine par l'occupant israélien.

JOIGNEZ-VOUS À NOUS CHAQUE VENDREDI.

Quand : tous les vendredis de midi à 13h

: coin Ste-Catherine et McGill College (métro McGill).

L'occupation et la colonisation doivent cesser !

  1. Retour en haut de page