PAJU - Palestiniens et Juifs Unis

Aller au contenu | Aller au menu | Aide - Accessibilité | Plan du site | English version

  1. Vous êtes ici :  
  2. Accueil  >
  3. « QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 918, 14 septembre 2018: Le fascisme impénitent de Benjamin Netanyahou

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 918, 14 septembre 2018: Le fascisme impénitent de Benjamin Netanyahou

Date de publication : 2018-09-14

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a prononcé un discours mercredi à la centrale nucléaire de Dimona, site et symbole de la capacité nucléaire d’Israël, et a mis en garde l’Iran et d’autres rivaux de la région contre toute attaque d’Israël.

« Les faibles s’effondrent, sont abattus et sont effacés de l’histoire tandis que les forts, pour le meilleur ou pour le pire, survivent. Les forts sont respectés et les alliances sont faites avec les forts, et la paix avec les forts…


Le fascisme impénitent de Benjamin Netanyahou

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a prononcé un discours mercredi à la centrale nucléaire de Dimona, site et symbole de la capacité nucléaire d’Israël, et a mis en garde l’Iran et d’autres rivaux de la région contre toute attaque d’Israël.

''« Les faibles s’effondrent, sont abattus et sont effacés de l’histoire tandis que les forts, pour le meilleur ou pour le pire, survivent. Les forts sont respectés et les alliances sont faites avec les forts, et la paix avec les forts…

Mais nos ennemis savent très bien ce qu’Israël est capable de faire. Ils connaissent notre politique. Celui qui essaie de nous faire du mal, nous lui faisons du mal ».''

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif, a déclaré que l’Iran était « menacé d’annihilation atomique par un fauteur de guerre à côté d’une véritable usine d’armes nucléaires ».

Les commentaires de Netanyahou ont été largement critiqués sur Twitter comme « fascistes ». Certains citent le discours d’Adolf Hitler à Munich en 1923, à une époque où sa popularité montait :

« La nature entière est une lutte puissante entre la force et la faiblesse, une victoire éternelle du fort contre le faible ».

Norman Finkelstein écrit : « Selon la définition de l’antisémitisme de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA) qui est maintenant adoptée par les dirigeants politiques américains et britanniques, il est tabou de comparer la politique israélienne contemporaine à celle des nazis ».

« Cela signifie-t-il que la juxtaposition évidente des propos de Netanyahou et de Hitler est antisémite? Dit autrement, à qui la faute est-elle, si Netanyahou ressemble à Hitler? »

Adapté de: https://mondoweiss.net/2018/09/netanyahus-slaughtered-survive/

DISTRIBUÉ PAR PAJU (PALESTINIENS ET JUIFS UNIS)

WWW.PAJUMONTREAL.ORG

  1. Retour en haut de page